Linkin Park France

Forum dédié à Linkin Park et Mike Shinoda
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Post Traumatic (15.06.18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
ChocoPillow
Membre du groupe
avatar

Masculin Age : 27
Nesquik : 140
Nombre de messages : 4216
Date d'inscription : 17/10/2011

MessageSujet: Re: Post Traumatic (15.06.18)   16.12.18 19:44

Need !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Micox
Vomicox
avatar

Masculin Age : 23
Nesquik : 30
Nombre de messages : 1960
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Post Traumatic (15.06.18)   30.12.18 18:10

Bon !

J'ai un peu de temps devant moi et je me suis dis qu'afin de clôturer cette année 2018, j'allais (enfin) faire ma review (track-by-track faut pas déconner) de mon album favori de l'année : Post Traumatic !


MIKE SHINODA - POST TRAUMATIC (2018)


Place To Start : Une petite entrée en matière (que ce soit pour l'EP ou l'album) qui à défaut de m'être désagréable ne me marque pas spécialement malgré une ligne de voix sympathique et une intro progressive plutôt bien foutue, disons qu'elle ne me concerne pas vraiment en dépit de ses qualités.

Over Again : Le premier morceau que j'ai découvert, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est percutant : le premier couplet pose les cartes et contextualise les pensées de Mike au moment de la composition du morceau, le refrain est accrocheur, il est fait pour qu'on le chante avec lui. L'apothéose vient rapidement avec le second couplet très à fleur de peau suivi du refrain final qui monte crescendo pour un résultat juste incroyable et criant de sincérité : un bijou. COUP DE CŒUR

Watching As I Fall : La structure de ce morceau rappelle réellement ce que donnerait encore Linkin Park aujourd'hui, pourtant si la forme est familière le fond nous montre un Mike énervé, perdu. On sent une rage dans ce morceau, et tout comme Over Again, cette rage m'a bousculé (l'ayant toujours connu tout sourire comme tout le monde) même si Over Again détrône celle-ci. Le morceau est excellent de par ses textes et son instru qui les appuie très efficacement.

Nothing Makes Sense Anymore : Celui-là n'a pas mis tout le monde d'accord, pourtant il m'a de suite envoûté : sa composition si calme mais pas rassurante pour autant, là encore on entend un Mike meurtri et dans l'incompréhension, on sait très bien à travers ses paroles qu'il pourrait craquer à tout moment (c'est de toute façon ainsi qu'a été pensé l'album : un voyage à travers ses émotions et donc indirectement les nôtres), une voix douce mais agacée (avec des effets qui me rappellent 30STM à une certaine époque), une instru progressive qui s'avère pour ma part extrêmement efficace, un pont puissant... Moi non plus j'y comprenais rien Mike, mais bordel merci de l'avoir dis pour moi. COUP DE CŒUR

About You (feat. blackbear) : J'ai au départ eu un peu de mal avec ce morceau, notamment à cause des voix trafiquée lors des refrains et de l'instru un peu moins cohérente que lors des précédents extraits présentés... et force est de constater que malgré ça le flow de Mike ainsi que son bordel vocal façon trap à la fin du morceau (juste kiffant) m'ont fait apprécier le morceau, c'est loin d'être le meilleur mais il reste efficace et le pont calme de blackbear y ajoute une touche plutôt cool et pertinente (je n'ai pas l'impression que la collaboration ne sert à rien).

Brooding : THE instru de l'album, une interlude bien calibrée et progressive encore une fois, c'est doux, envoûtant... J'ai l'impression que ça sort d'ATS et ça m'immerge immédiatement (surtout au casque), pas grand chose à ajouter.

Promises I Can't Keep : Alors autant le morceau précédent m'a rappelé ATS, autant celui-là me fait directement penser à Living Things, surtout I'll Be Gone (peut-être une vielle demo remaniée ?) : la façon dont cette instru electro naïve se manifeste en accompagnant un chant clair et réconfortant m'a tout de suite mis la puce à l'oreille. En dehors de ça le morceau est efficace, il me donne envie de le chanter à fond à chaque fois et il fait du bien à entendre.

Crossing A Line : Le single promotionnel de l'album... qui ne m'a pas totalement conquis : je trouve la mélodie cool et les paroles plutôt bien écrites, mais il manque cependant quelque-chose pour en faire un pilier de l'album. Pourtant, la pregression de l'instru et le chant clair de Mike parviennent vraiment à rendre le morceau agréable, on sent qu'il transmet de bonnes vibes.

Hold It Together : L'un des sons les plus "Fort Minoriens" de l'album, il me fait directement penser à Believe Me. La mélodie du chant est justement excellente et l'instru est vraiment top (le bridge me fout encore des frissons tant il part en puissance), un morceau très complet qui me fout la pêche à chaque écoute.

Ghosts : Je trouve ce morceau très particulier : j'ai l'impression de ne jamais avoir entendu de truc pareil auparavant (dans le sens où le combo instru/vocal m'a spécialement déboussolé venant de Mike), alors que paradoxalement il s'agit d'une ballade à la structure très classique et à la mélodie relativement facile... pourtant j'adore, le pont et le dernier refrain me filent des frissons à chaque fois, Mike est décidément sous-estimé au chant et il est digne de succéder à Chester.

Make It Up As I Go (feat. K.Flay) : Alors là, très grosse surprise : je découvre K.Flay avec ce morceau et je me rend juste compte qu'elle est géniale, sa voix lors des refrains est envoûtante, motivante, son timbre est très particulier et ça rend juste beaucoup trop bien. Pour ce qui est de Mike, ses couplets sont calibrés au millimètre pour pouvoir être retenus, pris au sérieux... sans parler de l'instru à la structure basique mais aux intentions les plus nobles... Dès que j'écoute ce morceau je ressens les remords mais également les portes de sortie après quelque drame qu'il soit : j'ai l'impression de remonter une pente de ma vie dès que je l'écoute. Un autre petit joujou de l'album ! COUP DE CŒUR

Lift Off (feat. Chino Moreno & Machine Gun Kelly) : Peut-être le SEUL morceau de l'album à m'avoir un minimum déçu, pas parce-que le morceau est mauvais (c'est même plutôt le contraire) mais plutôt parce-qu'il est le seul de la tracklist pour lequel j'avais des attentes. Le featuring de Chino (que j'ai connu avec RAZORS.OUT) et de Machine Gun Kelly (que j'ai connu avec sa cover de Numb et son passage sur Papercut au Hollywood Bowl) m'a de suite mis dans un hype train de l'infini... et je m'attendais à autre chose tout simplement, malgré toutes les qualités du morceau (peut-être un morceau moins progressif et plus agressif ?).

I.O.U. : C'est un peu le morceau que j'aime appeler "cliché du rappeur US", s'il parlait de guns, de femmes et de thunes il me ferait encore plus rire. J'adore entendre Mike sur un registre comme ça : un rap qui semple arrogant dans sa conception... Pourtant il ne fait pas parti de mes préférés, ni même de mes réguliers... tout simplement parce-que le flow de Mike est ici très satisfaisant mais pas encore jouissif...

Running From My Shadow (feat. grandson) : Eh nous y voilà... la pépite de l'album, LE morceau qui selon moi déboîte tout à tous les niveaux : instru, mélodie, textes, structure... Le rap de Mike est juste splendide (le premier couplet fait pour moi parti de ses meilleures prestations), son chant lors des refrains est inquiétant mais bien appuyé par les interventions de grandson (qui lors du pont nous montre son timbre de voix juste incroyable), l'instru est assez dramatique mais elle fout tellement la patate (les guitares à la fin mon dieu) que le mix fonctionne parfaitement. Il suffit de voir que le morceau clôture les sets de Mike en concert et à juste titre : le morceau est puissant, défoulant, beau, bien construit... Le meilleur de l'album, et pour moi de l'année. COUP DE CŒUR

World's On Fire : De nouveau un morceau assez progressif, où l'instru est super efficace et le chant très particulier : on avait jamais entendu Mike chanter comme ça. Il ne fait pas parti des pistes que je retiens vraiment mais en soit... je n'ai pas grand chose à lui reprocher.

Can't Hear You Now : L'album se clôt sur ce morceau... ma foi très bon. Le rap de Mike y est ici un peu plus nerveux que sur la majorité de la tracklist, sa voix lors des refrains (et pré-refrains) est excellente : j'adore les effets qu'il a mis dedans. On sent qu'il s'agit d'un adieu à Chester, et c'est pour moi une belle façon de conclure l'album et de finir sur une note réconfortante dans le fond (un peu moins dans la forme).


Prove You Wrong : Des deux pistes bonus vinyle de l'album, c'est véritablement celle là qui me marque : la structure y est basique, la mélodie également (mais très efficace), le rap est calibré également, le pont est particulier (je peux entendre Hayley Williams chanter dessus... avec une différence d'octave)... pour moi c'est clair : ce morceau aurait dû remplacer Crossing A Line, il fait selon moi bien plus crédible en tant que morceau porteur d'un message et d'une ambiance que doit faire ressentir Post Traumatic : le voyage initiatique intérieur après un drame. COUP DE CŒUR

What The Words Meant : Je me serais cru en train d'écouter un morceau de Kid A à certains moments tellement Mike nous surprend avec ce morceau (que ce soit l'instru ou la mélodie du chant), la structure progressive nous donne vraiment un aspect "montée en puissance" d'une manière générale sur l'album... là je sens une "montée de tension" qui se termine sur un calme à peine assumé... c'est très particulier de finir l'album sur ce morceau mais ça donne une interprétation intéressante je trouve. J'ai vraiment aimé ce morceau.


Si je devais ne dire qu'un seul mot concernant Post Traumatic, c'est que Mike l'a rendu exactement tel qu'il le voulait : "thérapeutique" : cet album m'a fait autant de bien à l'écoute qu'il ne lui en a certainement fait à la composition.
Shin avait dis l'an dernier que l'album qui lui avait transmis le plus d'émotions était One More Light, pour ma part c'est Post Traumatic, tout simplement car il s'agit de mon plus grand modèle (que je pensais inatteignable) qui raconte ses jours les plus sombres afin de mieux expliquer comment il met en place sa rédemption pour mieux nous montrer que si le choc post-traumatique est véritable, il peut être guérit.
Je ne suis pas vraiment objectif étant donné que Mike est mon idole, mais si ce dernier ne représentait pas l'entièreté de Linkin Park, il me prouve avec cet album qu'il en représentait une grande partie de tout le sel. Il s'agit pour moi de mon album préféré derrière A Thousand Suns.

Bien joué Mike, Chester serait définitivement fier.



Sur ce les bros, je ne pense pas revenir ici avant la nouvelle année, du coup j'en profite pour vous souhaiter tous mes meilleurs vœux pour 2019 ! Labiz' ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/wipowerts/thesystemofficial
 

Post Traumatic (15.06.18)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Linkin Park France :: Linkin Park :: News-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com